Blog

Revue de presse #3

Chaque mois, une compilation d’articles sur les dernières actualités sensibles autour du thème de la procréation et de la maternité.


En Autriche, 217 sage-femmes signent une lettre ouverte pour dénoncer la vaccination des femmes enceintes

217 sages-femmes autrichiennes ne se taisent plus face aux abus liés aux traitements génétiques Covid-19 pour les femmes enceintes et allaitantes. Sous le slogan “Les sages-femmes se font entendre”, elles adressent leur lettre ouverte au Conseil autrichien des sages-femmes, aux décideurs politiques et aux médias.

Elles y font parfois état de fausses couches, de fœtus à la croissance retardée et de naissances prématurées qu’elles ont observées chez des femmes enceintes traitées par ARNm et demandent, entre autres, le suivi systématique de l’état de santé des mères et des enfants traités par ARNm. Les sages-femmes insistent sur leurs droits fondamentaux et leurs libertés, ainsi que sur le droit à l’intégrité physique. pose est : le fait d’avoir été exposé au virus SARS-CoV-2 in utéro pourrait-il avoir un tel impact chez les nourrissons ?

Source


Vaccins Covid : Infertilité ? – Dr Olivier Soulier

Durant l’été 2021, l’OFSP (Office Fédéral de la Santé Publique) Suisse publiait une vidéo rassurant la population quant à une infertilité probable engendrée par les nouveaux vaccins Covid mis sur le marché et utilisés sur des millions de femmes, certaines enceintes. Olivier Soulier, médecin homéopathe, diplômé en gynécologie, n’est pas d’accord avec cette affirmation. Il nous explique pourquoi dans cette vidéo.


Des dirigeants des Big Tech proposent la création d’utérus synthétiques : « Les femmes sont désuètes »

Plusieurs dirigeants des Big Tech ont proposé de remplacer les naissances naturelles par des utérus synthétiques, arguant qu’une telle technologie rendrait le rôle des femmes dans l’accouchement « obsolète ».


PMA : des conséquences sur la santé ?

La crise du covid-19 a révélé au commun des mortels que Big Pharma se sert de cellules de fœtus volontairement avortés pour le développement de ses vaccins ou injections géniques anti-coronavirus. Des sL’Agence de la biomédecine (ABM) publie une brochure d’information sur la santé des personnes nées après une assistance médicale à la procréation (AMP). Ce document « est destiné aux personnes qui réalisent une AMP et aux personnes qui en sont nées ». Il a pour objet de faire « le point des connaissances médicales et scientifiques connues à ce jour sur la santé des personnes nées après une AMP » (cf. PMA : l’ABM en campagne).


Des documents du FOIA révèlent que le vaccin de Pfizer a provoqué une avalanche de fausses couches et de bébés mort-nés

Parmi les premiers rapports remis par Pfizer figure une « analyse cumulative des rapports d’événements indésirables post-autorisation » décrivant les événements signalés à Pfizer jusqu’en février 2021.


Département de la Défense des USA : « Fausses couches et cancers ont augmenté de 300 %, les problèmes neurologiques de 1000 % »

Lors de cette table ronde, l’intervention de l’avocat Thomas Renz a été très remarquée, et pour cause, il représente trois lanceurs d’alerte à l’intérieur même du département de la Défense des États-Unis (DoD). « Les trois lanceurs d’alerte m’ont donné ces données. J’ai les déclarations de ces trois personnes. Leur témoignage est soumis à la peine pour parjure. Nous avons les données substantielles montrant que les fausses couches ont augmenté de 300 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Nous avons une augmentation de presque 300 % de cancers par rapport à la moyenne sur cinq ans. Concernant les problèmes neurologiques qui affectent nos pilotes, une augmentation de plus de 1 000 %. C’est dix fois plus, de 82 000 par an à 863 000 par an. » 


« Quand on est soignant, on soigne tout le monde », Mathilde Revolon, sage-femme libérale

Sage-femme libérale iséroise, Mathilde Revelon est à l’origine d’une lettre ouverte aux parlementaires, envoyée au départ des débats sur le passe vaccinal. Dans cette lettre, en quelques mots seulement, ses 137 co-signataires et elle retirent l’essence du métier de soignant. Le serment d’Hippocrate, l’accès aux soins, la nécessité de transmettre des informations claires et loyales à sa patientèle, Mathilde Revelon revient avec nous sur ce qu’elle estime être son cœur de métier : soigner ses patients, sans distinction. Elle met aussi le doigt sur les récents errements dus à la crise sanitaire.


Prématurité : les limites de la viabilité repoussées

De « record » en « record », les limites de la viabilité des prématurées semblent toujours plus repoussées. Et interrogent sur la pratique de l’avortement.

Le 30 décembre 2021, une jeune femme de 17 ans a donné naissance au plus petit bébé prématuré né au Royaume-Uni, durant ces vingt dernières années. La petite fille pesait 325 grammes à la naissance et aurait dû naître au mois d’avril. Née après vingt-cinq semaines de grossesse, les médecins ne donnaient que 20% de chance de survie au bébé. Sous étroite surveillance, Hannah restera à l’hôpital au moins jusqu’au mois d’avril.


[BONUS] Apple dévoile l’Emoji « homme enceint » dans la nouvelle mise à jour de l’iPhone

Malgré le fait que les hommes ne peuvent pas tomber enceintes, la liste d’emoji provisoire d’Emojipedia qui comprenait un emoji « homme enceint » a été approuvée pour certains utilisateurs en septembre 2021.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aurélie Païno © 2011-2022
Top