Blog

Revue de presse #4

Chaque mois, une compilation d’articles sur les dernières actualités sensibles autour du thème de la procréation et de la maternité.


Cet utérus artificiel et cette nounou IA représentent l’avenir du développement de l’enfant, affirment des scientifiques chinois

Selon des scientifiques chinois de l’Institut d’ingénierie et de technologie biomédicales de Suzhou, c’est l’avenir du portage des bébés à terme, qui élimine le besoin de grossesse chez les mères et augmente la sécurité du développement embryonnaire.

Leur machine, dotée d’une intelligence artificielle et de plusieurs utérus artificiels, s’occupe déjà de fœtus de souris. Le processus est décrit dans leur étude publiée dans le Journal of Biomedical Engineering.

Ce dispositif « permettra non seulement de mieux comprendre l’origine de la vie et le développement embryonnaire des humains, mais aussi de fournir une base théorique pour résoudre les anomalies congénitales et d’autres problèmes majeurs de santé reproductive », ont déclaré les chercheurs, rapporte le South China Morning Post.


Des chercheurs découvrent des microplastiques dans des nouveau-nés

Des chercheurs ont découvert des microplastiques dans le placenta humain et même dans les nouveau-nés. L’équipe a publié un article sur ses découvertes dans la revue Environmental Health Perspectives. L’étude révèle qu’il est pratiquement impossible d’empêcher les enfants et les nourrissons d’ingérer et d’absorber des microplastiques, même avant leur naissance. En fait, les enfants pourraient même être plus exposés que les adultes.


PMA : plus de risques de naissances prématurées ?

Une étude publiée mardi dans JAMA Network Open [1] indique que « les traitements de fertilité semblent être associés à un risque accru de naissances prématurées ».
Cette étude de cohorte a examiné les données du système national des statistiques de l’état civil aux Etats-Unis, pour « plus de 14,3 millions de naissances vivantes et uniques ». Les résultats montrent une prévalence des naissances prématurées de 7,6 % dans les cas de conception naturelle, contre 10,7 % chez les femmes ayant eu recours à une technique de procréation assistée (cf. PMA : risque médical et technique).
Les femmes qui ont conçu en ayant recours à des traitements de fertilité ont un « risque significativement plus élevé » de naissance prématurée, analysent les auteurs. Ce qui invite, selon eux, à mener des recherches plus approfondies.


Avis du CCNE : « Ce qu’il y a de problématique dans l’eugénisme, est-ce le fait qu’il émane de l’État, ou qu’il procède à la sélection des vies ? »

Mercredi 16 février, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) publiait son avis n°138 intitulé : « L’eugénisme : de quoi parle-t-on ? ». Entretien avec Danielle Moyse, philosophe, professeur et chercheuse associée à l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux.


ARTE Regards – Le marché de la GPA en Ukraine

Cela fait une décennie qu’en Ukraine des femmes se font payer pour mettre au monde des bébés. Pour un certain nombre de couples sans enfant d’Europe, ces mères porteuses représentent l’ultime espoir. Quelles sont les règles de ce nouveau business ?


Pr Perronne : « Moi je trouve que le plus grand crime c’est de vacciner les femmes enceintes »

“Ce que je trouve le plus grave c’est la vaccination des femmes enceintes !
Alors qu’on voit l’explosion des fausses couches chez les vaccinées, on voit des anomalies pour les nouveaux nés qui commencent à sortir, dont un né avec Parkinson !! Du jamais vu ! »

https://twitter.com/The_G_General/status/1498774263553269766?t=mSd67CXLNAusTwj48hrQbw&s=19

Troubles menstruels signalés après des injections de vaccin Covid-19 à ARN : l’enquête enfin ouverte

“Des cas de règles abondantes et d’aménorrhées ont été observés suite au vaccin contre la Covid-19 : les rapports de déclarations spontanées ouvrent la voie à une enquête. »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aurélie Païno © 2011-2022
Top