Blog

Revue de presse #6

Chaque mois, une compilation d’articles sur les dernières actualités sensibles autour du thème de la procréation et de la maternité.


L’infertilité, une menace pour l’humanité?

Un rapport publié en février 2022, co-signé par le professeur Samir Hamamah, chef du service de biologie de la reproduction au CHU de Montpellier, et Salomé Berlioux, responsable de l’association « Chemins d’avenir », alertait sur la menace d’infertilité dans le monde. Rendu au ministre de la Santé, Olivier Véran, et au secrétaire d’État chargé de la Protection de l’Enfance, Adrien Taquet, il dresse un bilan inquiétant pour l’humanité.


Les démocrates légalisent l’avortement jusqu’au moment de la naissance au Colorado

En début de semaine, le gouverneur démocrate Jared Polis a signé un nouveau projet de loi stipulant qu’il est désormais illégal dans l’État de « refuser, restreindre, interférer ou faire preuve de discrimination à l’égard du droit fondamental d’un individu d’utiliser ou de refuser la contraception ou de poursuivre une grossesse et d’accoucher ou d’avorter ».


Ablation de l’utérus, le vaccin Covid-19 responsable ?

Dans le cadre d’une enquête sur les effets secondaires du vaccin Covid-19, mercredi 6 avril, le Sénat a auditionné un collectif de femmes victimes d’effets indésirables sur leur menstruation. Pour l’une d’entre elles, c’est allé jusqu’à l’hystérectomie.


Les morts fœtales ont augmenté de près de 2 000 % depuis le début du déploiement du vaccin COVID

Un membre de l’association America’s Frontline Doctors a averti les femmes enceintes que le déploiement du vaccin contre le coronavirus de Wuhan (COVID-19) a coïncidé avec une augmentation de près de 2 000 % des décès fœtaux.


Le sénateur australien Malcolm Roberts, sur l’augmentation des avortements spontanés des femmes vaccinées

13 % des femmes ont des avortements spontanés, mais parmi les femmes vaccinées cela augmente jusqu’à 50%


L’oxyde de graphène dans les vaccins se retrouve dans le placenta 15 min après l’injection

Laurent Aventin, docteur en santé publique, vient de publier un important dossier sur l’oxyde de graphène présent dans les vaccins autorisés en France. Il évoque l’aspect juridique et moral propre à ses nanoparticules et à leur présence dans les vaccins. C’est aussi l’occasion d’aborder les problèmes d’effets secondaires de ces vaccins. Ne manquez pas son important dossier de 30 pages sur la bibliothèque de documents à télécharger.


Les vaccins COVID accroissent-ils la disparition des enfants à naître ?

L’avortement fait selon les Nations-Unies – qui par ailleurs le promeut et le finance – 50 millions de morts par an dans le monde, soit 1 milliard d’enfants à naître tous les 20 ans, de loin la première cause de mortalité dans le monde. Cette politique volontaire de dépopulation serait accentuée par la vaccination COVID et particulièrement les vaccins à ARNm. Pourtant, selon les autorités sanitaires des pays occidentaux, il n’y aurait aucune contre-indication à faire vacciner les femmes enceintes, c’est la position officielle en France et ailleurs.


Great Reset : pourquoi l’OMS promeut l’avortement jusqu’à la naissance

L’OMS – et plus généralement le système des Nations unies – qui sert d’instrument légaliste à la mise en place de la nouvelle dictature mondiale, a publié un document dans lequel elle préconise aux gouvernements de supprimer la limite de temps légale pour l’avortement quelles que soient les circonstances et sans justification médicale. L’OMS promeut donc l’avortement jusqu’à la naissance dans un objectif simple et programmé depuis de nombreuses années : déposséder les femmes de la grossesse et instaurer l’ectogenèse comme processus artificiel de reproduction unique sous prétexte d’éviter les risques pour la mère et pour l’enfant en contrôlant la transmission de maladies génétiques à ce dernier.


Plus d’asthme et d’allergies chez les enfants conçus par PMA

Des chercheurs des National Institutes of Health [1] ont montré que les enfants conçus par PMA (insémination artificielle ou fécondation in vitro), ou dont la mère a subi une stimulation ovarienne, sont plus susceptibles de souffrir d’asthme ou d’allergies. Leurs travaux ont été publiés dans la revue Human Reproduction [2].


« Ce que j’ai vu au cours des deux dernières années est sans précédent » : Un médecin parle des effets secondaires du vaccin COVID sur les femmes enceintes

Ancien vice-président de Pfizer : « Les effets néfastes sur la conception et la capacité à maintenir une grossesse étaient prévisibles. »


Robert Kennedy Jr: « résistez, résistez car une fois qu’ils ont le pouvoir ils ne le rendent jamais ! »

Avocat et fondateur de l’association Children’s Health Defense, Robert Kennedy Jr. explique sur notre plateau en quoi consistent son association et les combats qu’elle mène pour la protection des enfants. Il en profite pour dénoncer la corruption des agences de santé américaines et leurs compromissions avec l’industrie pharmaceutique, la complaisance de certains médias mainstream à leur égard ainsi que l’influence considérable de personnalités publiques telles que Bill Gates ou Anthony Fauci.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aurélie Païno © 2011-2022
Top